lundi 17 septembre 2007

Lettre...

J’aurais voulu te dire que je t’ai pardonné, Que c’étai du passé, mais tout ça n’est pas vrai. J’aurais voulu savoir ce qui poussait ton geste, Mais je ne le puis pas tant que je te déteste. Si tu pouvais cesser d’hanter tant de mes rêves, Que j’arrêtais un peu d’espérer que tu crèves, Je pourrais simplement t’écrire une courte lettre, Te dire qu’avec le temps j’arrive à me remettre.  Cela fait bien des mois que l’on ne se voit plus, Car j’ai brisé ta vie en contant ta bévue, Comme tu brisa la... [Lire la suite]
Posté par ZALP à 21:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

dimanche 3 juin 2007

La complainte de l'amoureux malheureux...

La complainte de l’amoureux malheureux… Je loue du bout du cœur une reine si belle, Et sa beauté si noble me fait tant souffrir Que je ne saurais vivre longtemps au loin d’elle Mais ne peux que mourir en la voyant sourire. Ses lèvres sont des fleurs épanouies, éclatantes Dont la courbe me semble un pétale audacieux, Rouge comme la rose à l’odeur envoûtante, Dont le frémissement me parait délicieux. Sa peau est une étoffe plus chère que la soie, Et s’il m’était donné de pouvoir... [Lire la suite]
Posté par ZALP à 18:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
lundi 9 avril 2007

Chambre rangée, Mémoire effacée

Chambre rangée, Mémoire effacée J’aurais donné plus qu’une vie pour vous garder Et c’est bien malgré moi qu’on vous a enlevés Un par un feuille par feuille tous mes doux souvenirs Que je gardais dans un espoir de les finir Une poupée de chiffon bleu aux yeux brillants Qui s’est faite gardienne de mes nuits en me veillant Finira désarticulée, abandonnée Dans ses vieux habits passés, délavés, fanés. Un vieux caramel desséché mais conservé Que mon premier amour d’été m’avait donné Dernier... [Lire la suite]
Posté par ZALP à 13:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 27 mars 2007

Guerre d'enfants

Avec l'honneur que me fait mon frangin de mettre dans son anthologie sur l'enfance à rendre à la prof de français, de prendre un de mes poèmes, je me permet de vous rééditer le-dit poème: Guerre d’enfants Le long des coteaux enneigés Je me trouve soudain engagé Dans une sauvage guerre civile Entre les mains blanches de la ville Et les sabots des villageois. Le sang sur la neige rougeoie Comme un couchant sous les tropiques Soudain pourfendu par un pic Qui se dressait là par hasard. ... [Lire la suite]
Posté par ZALP à 19:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 10 mars 2007

Quand on y croit plus...

Quand on n’y croit plus… J’attends quelqu’un je ne sais qui Je peux rester longtemps ici Pour voir qui viendra là, vers moi Pour écouter le son des pas De toi, que je ne connais pas. Au fond, tu sais je n’y crois pas Si on a tous quelqu’un pour soi Je dois faire exception aux lois. Ne dis rien pour me détromper, Tu ne connais pas mon passé, Tous ces garçons que j’ai aimés Et pour qui j’aurais tout donné Mais qui ne m’ont pas écoutée Sont preuve de la véracité De ces propos que je... [Lire la suite]
Posté par ZALP à 19:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 21 janvier 2007

Tam-tam du coeur

Tam-tam du cœur. Je t’aime, je t’aime, je t’aime, C’n’est pas vraiment ma faute, Je n’ai rien fait pour, même Si je te suis dévote. Je sais que c’est idiot Tout c’que je peux faire Pour te souffler un mot, Ou respirer ton air. Je t’aime, je t’aime, je t’aime Et ça m’est difficile D’être toujours la même Pour toutes mes copines. Je vais là où tu vas, Prétextant un hasard, Je vais jusque chez toi, Juste pour te revoir. Je t’aime, je t’aime, je t’aime, Si tu m’aimais... [Lire la suite]
Posté par ZALP à 15:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mardi 16 janvier 2007

Maladie

Maladie C’est une maladie bien curieuse, Un mal de tête, un mal de cœur, Une façon d’être malheureuse, Mais de nager dans le bonheur. C’est une peur de dire « je t’aime » Quand on lui parle, lorsqu’on le voit, Et cette manière d’y croire quand même, Quoi qu’il arrive quand il déçoit. C’est ces regards qui vont, furtifs, D’un air de rien qui veut tout dire, Ce sourire triste, ces yeux pensifs, Et ces courts instants de délire. C’est quand je ne vais pas chez moi, Que j’ai... [Lire la suite]
Posté par ZALP à 19:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 9 janvier 2007

Un sourire

Un sourire… Un sourire Et s’avive ma flamme Un sourire Mon pauvre cœur se damne Que n’ai-je pas détourné Ma tête trop envoûtée De ces deux yeux charmants Grands comme deux océans Dis-moi ô beau voleur Me rendras-tu mon cœur ? Me donneras-tu le tien ? Me laisseras-tu sans rien ? Un sourire Et s’avive ma flamme Un sourire Mon pauvre cœur se damne
Posté par ZALP à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 10 décembre 2006

Un ami

Un ami Je voudrais d’un ami Que rien n’arrêterai, Ni le poids des années Ni le coût de la vie. Un ami qui écoute, Même dans les grands silences, Qui sait ce que je pense Quand la vie me dégoûte. J’aimerai sa confiance Pour mieux le consoler Pour qu’il puisse me parler Sans la moindre défiance. Je suis prête pour lui A quitter mes amants Rien n’est plus important Dans la vie qu’un ami. Lui aussi fera tout Pour que je sois heureuse ; Pas de promesses... [Lire la suite]
Posté par ZALP à 11:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 10 décembre 2006

Seule

Seule… J’aurais voulu savoir Pourquoi je rêve seule A l’amour, a le voir Que rien ne me console. Tant de gens marchent à deux Mes pas n’ont pas d’écho Tant de couples si heureux Comme si j’étais de trop. J’ai aimé plus d’une fois, Mais sans l’être en retour J’ai appelé parfois Sans réponse alentours. Ce poème ne vaut rien Sauf si par sa magie J’apercevais soudain Un amour dans ma vie.
Posté par ZALP à 10:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]