Un sourire…

Un sourire

Et s’avive ma flamme

Un sourire

Mon pauvre cœur se damne

Que n’ai-je pas détourné

Ma tête trop envoûtée

De ces deux yeux charmants

Grands comme deux océans

Dis-moi ô beau voleur

Me rendras-tu mon cœur ?

Me donneras-tu le tien ?

Me laisseras-tu sans rien ?

Un sourire

Et s’avive ma flamme

Un sourire

Mon pauvre cœur se damne