Dans mes soirs de galère…

Y’a des soirs de galère

Où tout va de travers,

T’es un homme à la mer,

T’as plus envie de plaire.

Car la vie t’abandonne,

Et tu n’as plus personne,

Tu voudrais qu’on pardonne,

Qu’on t’prenne plus pour une conne.

Tu marches les yeux baissés,

Trainant ton cœur blessé

Dans toutes ces rues glacées,

Remplies par ton passé.

Les souvenirs t’assaillent,

Tu t’retrouves sur la paille,

Tes pensées qui déraillent

Mettent ton cœur en bataille.

Tu veux que tout s’arrête,

T’as trop mal à la tête,

T’en as marre qu’on t’répète

Qu’la vie est pleine d’arrête.

Mais ces soirs de misère

Tu regardes en arrière

Et t’écris la lumière

Sur ta vie de poussière.

Et ça te fais du bien,

Tu défais tout tes liens

Pour faire de c’monde le tien,

Toi petite fille de rien…